Les motocross WKX

WKX Racing s’ouvre à l’univers des motocross pas chères et de qualité

Le monde du pit bike regorge de constructeurs emblématiques qui proposent des machines de qualité aussi bien dans l’entrée de gamme qu’au niveau du haut de gamme, en passant par du milieu de gamme. Ces différents constructeurs, vous les connaissez : YCF, BASTOS BIKE, APOLLO, CRZ, GUNSHOT, KAYO, PITTSTERPRO, BUCCI. On ne va pas se le cacher, le pit bike est légèrement en perte de vitesse, du moins au niveau de la représentation sportive – de là à dire que le pit bike retrouve, ainsi, sa véritable essence, il n’y a qu’un pas que chacun est libre de faire. Si bien que certains constructeurs ont décidé d’enrichir leur catalogue en proposant d’autres machines.

Découvrons ensemble les motocross pas chères proposées par la marque française GUNSHOT !

De gauche à droite : la dirt bike MX-1 150 et 250cc ; la dirt MX-2 250cc et la MX-3 250cc

Depuis 2020, la marque Gunshot a lancé 4 modèles de moto-cross. Ces véritables dirt bikes (nous vous renvoyons à notre article sur les appellations) ont toutes un moteur vertical (propre aux motos de cross) 4 temps ZONGSHEN. Ces différents modèles peuvent être scindés en deux catégories : débutant-intermédiaire et expert. Assurément, Gunshot a eu la brillante idée de proposer une moto de cross de 150cc, avec des jantes en alu avant-arrière de, respectivement, 1,60×19 pouces et 1,85×16 pouces. Cette dirt bike est parfaite pour faire ses premiers pas dans le monde du motocross. Véritablement, la moto de cross MX-1 Gunshot allie à merveille plaisir de conduite et apprentissage. Plaisir de conduite grâce à son moteur de 12cv à 8500 tr/min. Apprentissage car elle délivre une puissance adéquate pour faire ses gammes. À son guidon, vous pourrez aussi bien rouler tranquillement ou faire des tours de circuits.

Quelles sont les caractéristiques des motos de cross 250cm3 MX-1 Gunshot ?

La MX-1 est également proposée en 250cc. Comme vous vous en doutez, le public n’est pas le même et il faudra de l’expérience pour la dompter puisqu’elle embarque un très bon moteur Zongshen capable d’atteindre les 17 cv à 7500 tr/min. D’ailleurs, nous pouvons préciser que cette moto de cross est équipée d’une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports et d’un embrayage multi-disques. Pour la carburation, on retrouve un carburateur PZ28 accompagné par une boîte à air. La mise en route s’effectue au kick ou électroniquement. Enfin, la moto de cross Gunshot MX-1 250cc dispose d’une transmission par chaîne avec une chaîne de 428, une couronne de 48 dents et un pignon de sortie de boîte de 15 dents. Ceci concerne la partie moteur.

Maintenant, place à la partie cycle. On retrouve un cadre en acier tubulaire accompagné par un kit plastique GST MX-1. Le système de freinage repose sur un étrier à double piston (avec un disque de frein 230 mm), pour l’avant et un étrier à simple piston (avec un disque de frein 190 mm) pour l’arrière. Au niveau des suspensions, la moto de cross MX-1 GUNSHOT 250 embarque une fourche inversée hydraulique de 790 mm et un amortisseur de 320 mm. Pour finir, les jantes en aluminium installées sur la dirt Gunshot font 1,60×19, pour l’avant, et 1,85×16 pour l’arrière. Pour les accompagner, on retrouve un pneu avant de 80/100-19 et un pneu arrière de 110/90-16.

Après la MX-1, voici la moto cross 250cc MX-2 !

Comme vous devez vous en douter, la MX-3 est légèrement mieux équipée que la MX-2, qui elle-même est mieux équipée que MX-1. En effet, contrairement à la MX-1, la MX-2 s’est vue affecter une fourche inversée de 810 mm, un amortisseur à gaz de 480 mm monté sur biellette, des pneus avant-arrière de 1,60×21 et 2,15×18 pouces et des disques de frein avant-arrière de 220 mm. Autre différence notable, le bras oscillant. Celui de la MX-1 est en acier renforcé ; celui de la MX-2 en aluminium renforcé.

Au niveau de la partie moteur, la MX-2 embarque un moteur légèrement plus puissant de 21 cv à 8500 tr/min. Ce qui implique une transmission finale différente avec une chaîne de 520 accompagnée par une couronne de 45 dents et un pignon de sortie de boîte de 13 dents. Les différences entre la MX-2 et la MX-3 sont moins nombreuses, plus infimes. La partie moteur ne subit aucun changement : les différences se font donc au niveau de la partie cycle. Contrairement à la MX-2, la MX-3 est pourvue une fourche inversée de 880 mm, réglable en compression/détente ainsi que des disques de frein avant-arrière de, respectivement de 260 et 240 mm.

Nous avons donc fait le point avec les motos de cross Gunshot. Il vous reste de la place car voici maintenant les motos de cross KAYO !

Petit focus sur les moto-cross pas chères confectionnées par KAYO !

Kayo propose 3 motos de cross dont une particulière que nous évoquerons en dernier (quel aguichage !).

La première a passé sous nos mots est la moto de cross Kayo K2. Cette véritable dirt bike embarque un excellent moteur 4 temps puissant et fiable de 250cc. Ce moteur dégage une puissance de 16 cv. En ce qui concerne les autres éléments, on reste sur du classique à savoir une fourche inversée hydraulique accompagnée par un amortisseur arrière réglable ; un système de freinage hydraulique reposant sur le fameux trio étrier, disque et plaquettes de frein ; des pneus cross faisant 21/18 pouces ; une transmission par chaîne, une boîte de vitesses à 4 rapports et un système de refroidissement par air. Nous pouvons ajouter que cette moto de cross 250cc Kayo accueille un kick et d’un démarreur électrique. Enfin, la capacité du réservoir est de 6,7 litres, de quoi assurer des heures d’utilisation.

Quelles différences entre la motocross Kayo T4 et la K2 ?

La moto de cross T4 possède beaucoup d’éléments en commun avec la K2. Toutefois, il existe des différences tout à fait notables. L’empattement et la hauteur de selle sont plus importants (1436 mm contre 1390 pour l’empattement ; 925 mm contre 875 pour la hauteur de selle) ; la boîte de vitesses dispose de 5 vitesses soit une de plus. Le moteur 4 temps de 250cc dégage plus de puissance (21 cv contre 16 pour la K2), est plus nerveux afin que le pilote puisse éprouver de belles sensations. Autres différences, le réservoir et l’aspect général.

La moto de cross 250cc T4 possède un réservoir de 10 litres soit 3,3 litres de plus. Pour ce qui est de l’aspect, la moto-cross Kayo T4 s’est vue attribuer un kit déco plus épuré, plus discret, plus classieux. De plus, Kayo a opté pour une pièce de protection et esthétique supplémentaire : des protège-disques couleur neige. Cela permet d’augmenter la durée de vie des disques de frein et apporte une touche décorative additionnelle. Rassurez-vous, si cela ne vous plaît pas, vous pourrez les enlever et jouer au frisbee avec. Tout a une utilité.

Kayo vise également les plus jeunes avec une moto-cross 50cm3 !

La dernière moto de cross Kayo est une moto particulière et qui dit particulière dit originale, et qui dit originale dit touchante et intéressante. Cette moto de cross est destinée aux enfants car elle ne supporte qu’une charge maximale de 50 kg. Toutefois, tous les enfants ne pourront en profiter car Kayo recommande une bonne dose d’expérience pour dompter ce petit monstre. C’est ce qui la rend originale car au final, le public visé est assez restreint. Au niveau de ses caractéristiques, annonçons que cette dirt bike enfant est dotée d’une belle fourche inversée en alu et d’un amortisseur arrière très performant. Côté freinage, on retrouve le classique des classiques mais toujours approprié et compétitif avec le combo étrier, disque et plaquettes de frein aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Petit ajout très appréciable, un compteur d’heure est d’ores et déjà installé sur la moto de cross enfant Kayo.

Tout ceci est très bien mais qu’en est-il du moteur ? Eh bien, la surprise est totale puisqu’on retrouve un moteur 2 temps de 50cc très nerveux, capable de développer une puissance de 9 cv à 9500 tr/min. Bien que la boîte de vitesses automatique soit facile à appréhender, la puissance du moteur est telle que la moto de cross enfant montera très vite dans les tours, provoquant des accélérations vives ; accélérations qui peuvent tout simplement faire lever la roue avant. Vous comprenez pourquoi il est nécessaire que l’enfant ait d’abord fait ses gammes sur une pocket cross ou une pit bike au préalable. Pour finir, sachez que cette mini moto de cross est disponible en 12/10 pouces ou en 14/12.

Analysons les motos de cross pas chères MXR et RSR du constructeur français Bastos Bike

Gauche à droite : la moto-cross 150cc MXR ; la moto-cross RSR 250cc ; La moto de cross MXR 250cc

La dernière marque à rentrer dans la danse est Bastos Bike. Le constructeur français a choisi l’année 2022 pour sortir ses premières motocross. 3 modèles et deux gammes sont disponibles : la MXR et RSR. Cette première gamme comporte 2 modèles ; une pour débuter l’aventure du cross ; l’autre pour la poursuivre à fond les ballons. La MXR 150cc possède un moteur 4 temps ZONGSHEN de 12 cv à 8500 tr/min tandis que la MXR 250cc dispose d’un moteur de 21 cv. Pour le reste, elles sont en tout point similaire. Ainsi, elles profitent toutes deux d’un équipement de qualité.

Que vaut la partie cycle des motos cross Bastos Bike MXR ?

En effet, la MXR dispose d’un cadre d’excellente facture puisqu’il est confectionné en acier mécanosoudé. Cette technique offre la possibilité de créer des formes complexes tout en réalisant des structures stables, légères et rigides soit des éléments fondamentaux pour un cadre. Pour recouvrir ce superbe châssis, Bastos bike a réalisé son propre kit plastique, le MXR. Très solide et esthétiquement irréprochable, ce kit plastique donnera un look très soigné et classe à la moto-cross.

Pour les autres éléments de la partie cycle, il est important de savoir que le bras oscillant type MXR fait 530 mm et reçoit un amortisseur réglable en précontrainte de 330 mm. La suspension avant est constituée d’une fourche inversée en aluminium de 790 mm tandis que le système de freinage est assuré par des disques de frein de 220 mm. Au niveau du moteur, la MXR 150 et 250 accueillent toutes deux une boîte de vitesses à 5 rapports, un embrayage manuel multi-disques, un carburateur PE 28, une chaîne de transmission KMC 428 accompagnée par une couronne de 48 dents et un pignon de 15 dents et un échappement en aluminium type progun. Enfin, la taille des pneus est de 80/100×19 pour l’avant et 110/90×16 pouces pour l’arrière et comme pour la Gunshot, on retrouve un démarreur électrique pour accompagner le kick.

Le gros point fort des MXR est bien évidemment le prix puisqu’elles ont le meilleur rapport qualité-prix du marché. Outre la MXR, Bastos bike propose la RSR, sa moto de cross la plus performante.

Découvrez la motocross pas chère la plus performante du marché !

Les différences entre la MXR et la RSR sont à la fois minimes et très importantes. Si le moteur, le cadre et le kit plastique ne changent pas (moteur 4 temps 250cc, châssis en acier mécanosoudé, kit plastique MXR…) les suspensions sont bien plus performantes. Cela est dû à l’amortisseur qui est monté sur biellette. L’utilisation des biellettes confère une meilleure absorption des chocs et donne une plus grande rigidité au couple bras oscillant-amortisseur. Le montage sur biellette permet également d’abaisser la hauteur du centre de gravité et de recentrer les masses. Tout ceci rend le pilotage bien plus confortable et permet la progressivité à l’amortissement. Pour finir, il faut savoir que la taille des roues est plus grande que la MXR (pneu avant 80/100×21′ et pneu arrière 100/90×18′).

Que dire de plus ? À part que la présence de véritables motos de cross chez certains constructeurs était attendue. Au final, cela témoigne aussi de leur bonne santé car un fabricant qui accroît son catalogue, c’est un fabricant qui va bien car il tente d’élargir son champ d’expertise. Reste à savoir maintenant, quelle nouveauté nous attend pour les années à venir et quel constructeur dégainera en premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *