Interview de Benjamin ROUYER du Challenge Grand Ouest

par -

Nous recevons cette semaine Benjamin ROUYER, organisateur et promoteur du Challenge Grand Ouest (CGO). Il nous en dira plus sur la création du CGO, son organisation, les nouveautés pour 2017, les nouveaux terrains et les nouvelles catégories!

WKX Racing : Bonjour benjamin, peut tu te présenter pour nos lecteurs?
Benjamin ROUYER : Salut à tous! Je suis Benjamin Rouyer et j’ai 33 ans. Niveau étude, c’est BEPA vacances, BAC joueur et BTS torche (rire)! Non mais presque, BEPA, BAC et BTS viniculture œnologie et technico commercial boisson vins et spiritueux. Aujourd’hui je suis marchand de vin caviste sur Angoulême et distillateur l'hiver.

WKX Racing : Pourquoi avoir décidé de te lancer dans la gestion et l’organisation du Challenge Grand Ouest?
Benjamin ROUYER : Me lancer dans l'organisation était une évidence et un challenge personnel. A la suite du dernier WCT (West Coast Tour), mon ami Clément Rodriguez me dit qu’à la dernière course à Sainte Sabine il arrête. Le choc, plus de course vers chez moi, c’était impensable et dans l’euphorie du podium car à cette époque je gagne le WCT en Rooky B, je lui répond que je reprend le flambeau. De là est née cette belle histoire.

cgo pit bike rouyer podium

WKX Racing : As-tu eu des soucis pour lancer ton projet?
Benjamin ROUYER : Des soucis, oui comme toujours mais rien n'est insurmontable. L’homologation du terrain a été compliqué à l’époque. L’assurance était trop chère, j’avais pas trop de budget mais une motivation hors paire. Et puis c’était il y a longtemps, j'ai oublié.

WKX Racing : Comment fait-tu pour concilier vie professionnelle et CGO?
Benjamin ROUYER : J’ai la chance de faire un métier qui me permets de moduler à souhait mes horaires. Pour faire simple, je m'accorde le temps nécessaire à la réalisation du CGO. En se levant à 6 h du matin, les idées sont claires et précises, le boulot avance. Je sors aussi beaucoup moins qu'avant c'est la vieillerie qui me gagne.

WKX Racing : Comment finances-tu l’organisation du Challenge Grand Ouest?
Benjamin ROUYER : Les finances c’est le nerf de la guerre. Moi c’est très simple je fais attention à toutes les dépenses et les pilotes font le reste en payant leur engagement à hauteur de 60€. Les à cotés comme l’achat de la sono, micro, buvette et autres sont faits par les sponsors que je remercie au passage car ce sont plus que des sponsors ce sont devenus des amis pour la plupart. Il y a 242 graphics, Clément Deschamps qui me suit depuis le début et je l’en remercie. Upower et 2F, Gauthier Gourjault qui dynamise un max de pilote. Bucci, qui a offert une superbe bucci 2017 au meilleur amateur. Mini max 17, qui est là sur chaque course avec son stand de pièces pour dépanner n'importe quel pilote (magasin a corme royal (17). YCF avec yannick coquard qui nous a offert de superbes récompenses et qui est un mec ouvert a la discussion. SARL les oliviers, mon ami romain qui me prête beaucoup de matos pour préparer les pistes. Kiloutou Angoulême qui nous offre un superbe éclairage. MV 140 shop de mike valade qui est l'image même du pitbike français, très rapide, fou, imaginatif et déterminé à donner une image positive à notre sport.

WKX Racing : Quel est ton quotidien en tant qu’organisateur?
Benjamin ROUYER : Organisateur, c'est une façon de vivre, je pourrais te répondre que je consacre peu de temps car j'ai pas l’impression mais en fait je mange CGO, je rêve CGO et je pense CGO 80% de l’année avec une petite trêve juste après la finale de 2 mois. De novembre à décembre il y a la visite des terrains pour l’année suivante. De janvier à mars c’est le dépôt des dossiers en préfecture. D’avril à septembre c’est organisation des courses.

WKX Racing : Travailles-tu en équipe pour l’organisation du CGO?
Benjamin ROUYER : L’esprit d’équipe est obligatoire pour organiser ce type de compétition. Il y a des hauts et des bas, de la décontraction et des pétages de plombs mais je ne laisse jamais une organisation aller dans le mur, j'ai pleins de cordes a mon arc. Mes potes te le diront je suis déterminé, voir un peu dictateur sur les bords. J’en profite pour remercier mon noyau dur : ma femme Estelle, ste ollivier, Valentin Pennetier, Baptiste Montrignac, mais aussi les nouveaux arrivant comme julien dall'armelina, Kevin martin, la famille Dupont et Dupont, mon vieux lâcheur cette année mais toujours là avant Thomas Guimberteau dit awakx. Ainsi que tous ceux qui se proposent généreusement le jour des courses pour installer l’éclairage.

cgo pit bike rouyer bob cat

WKX Racing : Que penses-tu des autres championnats régionaux?
Benjamin ROUYER : Pour ce qui est des autres championnat, je ne peux pas te donner mon avis, j'ai jamais pris le temps d'y aller. Mais je suis pour leurs développements et s'ils le désirent, je répondrais à toutes leurs questions.

WKX Racing : Comment te positionnes-tu par rapport au championnat de France de pit bike?
Benjamin ROUYER : Un challenge régional reste un challenge régional. Avec le succès rencontré d’année en année, cela me permet de développer mon challenge dans la seule optique de fidéliser, d’améliorer et de peaufiner chaque événement pour le plus grand plaisir des pilotes. En aucun cas je cherche à devenir concurrent au championnat de France. Après que le CDF pense que je lui fasse de l'ombre, j'en suis conscient, je discute assez souvent avec la FFM. Il m’impose des règles et des contraintes que je respecte à la lettre. J’espère de tout cœur que pour eux le championnat de France va relever la tête car c'est eux qui ont le titre de champion de France à décerner, pas moi. Je pense être une bonne alternative au championnat de France en restant organisateur FFM.

WKX Racing : Et-ce que tu pilotes régulièrement?
Benjamin ROUYER : La moto est un lointain souvenir. J’ai toujours ma veille YCF RSR Motovert, enfin un mélange de tous ça dans un coin avec un petit 119 4s daytona qui dort, mais j'ai autant de plaisir à organiser qu’à rouler. Pourquoi pas vers 2h du mat, pour un relais bière mais chut faut pas le dire c'est pas bien (rire).

WKX Racing : Que retires-tu de cette superbe édition 2016?
Benjamin ROUYER : Fantastique, réussite et re-motivante sont les 3 adjectifs pour qualifier l’édition 2016. 120 pilotes de moyenne par course, pas une goutte de pluie le jour j et des pilotes comme je les aime.

WKX Racing : Un petit mot sur le gagnant du CGO 2016?
Benjamin ROUYER : Pour moi il n'y a pas qu'un seul gagnant au CGO, il y a un parc pilote gagnant. Car cette année avec les règles imposées par la FFM, je ne peux plus classer les pilotes hors ligues avoisinantes (je reviendrai dessus plus tard), donc les gagnants potentiels de chaque séries ne sont pas récompensés lors de la finale à leur juste titre. Mais chaque pilotes avec son niveau a défendu son bout de gras et ils ont fait que les courses étaient enflammées.

cgo pit bike rouyer benjamin

WKX Racing : Des nouveautés pour cette nouvelle édition 2017?
Benjamin ROUYER : Oui bien-sur l’éternelle évolution. Il y aura à chaque course une super finale. On mets ça en place grâce à l'essai concluant lors de la finale à Champniers cette année. Je trouve que cela permettra au pilote de se comparer au plus fort et de faire un exploit sur une course. Demandez à Arnaud Rouché!

WKX Racing : Est-ce qu’il y aura de nouveaux terrains en 2017?
Benjamin ROUYER : Oui, il y aura 3 voir 4 nouveaux terrains. Pour commencer Saint Jean d’Angely (17), une piste spéciale mini va être créée juste au dessus du circuit du mondial. Puis Sainte Sabine (24)reprit de main de maitre par Cédric Lucas et ses amis. Briollay (49), club ultra motivé avec tout le potentiel. Il y a aussi deux autres terrains qui encore sont à l’étude.

WKX Racing : Des nocturnes de prévues?
Benjamin ROUYER : Des nocturnes, encore des nocturnes, toujours des nocturnes, je ne sait pas faire autres choses (rire)! Ah si, une endurance comme dans le temps en relais a Champniers pour ouvrir la saison (qui ne compte pas dans le CGO).

WKX Racing : De nouvelles catégories en perspectives? Une catégorie 10/10?
Benjamin ROUYER : Oui, on suit la demande des pilotes. Pour la catégorie stock mod, on renforce le règlement, pour créer une catégorie super stock pour ceux qui souhaite équiper leurs machines dans l'esprit stock mod mais donc plus stock (t’inquiète j'en ai en stock du stock) (rire). création d’une catégorie 10 pouces pour revoir de gros 10 pouces sur mes courses. Les différents règlements seront disponibles au 15 décembre.

WKX Racing : Connait-tu déjà le calendrier du CGO en 2017?
Benjamin ROUYER : Oui le voilà :

22 avril 2017: endurance Champniers (16)
26 mai 2017 : Je vais être papa

Date du CGO 2017

  • 13 mai 2017 : Saint Jean d’Angely (17)
  • 17 juin 2017 : Bonzac (33)
  • 8 juillet 2017 : Sainte Sabine Born (24)
  • 22 juillet 2017 : Briollay (49)
  • 5 aout 2017 : Mons (17)
  • 26 aout 2017 : Clesse (79)
  • 9 septembre 2017 : Champniers (16)

Et sans doute une 8ème date en septembre ou octobre.

cgo pit bike rouyer benjamin

WKX Racing : Que penses-tu de la course à l’armement chez les préparateurs et les constructeurs?
Benjamin ROUYER : La course à l'armement a toujours existé et continuera car c'est dans l'esprit d'un compétiteur. Moi perso en 2007, j'ai acheté un 119 4s daytona (mickey) alors que les mecs avaient des 107 lifan. Mais tu sais, je le vois, il y a de tous j'ai des pilotes qui viennent aux courses dans l'esprit stock et d'autres qui ont des avions de chasse et tous repartent content de leurs performances c'est le principal. Mais la belle mécanique a son charme pour moi dans toutes les catégories.

WKX Racing : Comment vois-tu l’évolution du CGO dans les années à venir?
Benjamin ROUYER : L’avenir du cgo c'est très simple? c'est une perpétuelle remise en question de ma part tous les ans. Tant que j'y trouve mon compte en plaisir et adrénaline (ce qui est la meilleure façon de me remercier) je continuerai. Le jour où les pilotes n’écouteront pas, ne respecteront plus mon travail et bien cela sera fini. On ne sait pas de quoi est fait demain.

WKX Racing : Un message à passer?
Benjamin ROUYER : Le mot de la fin ira à vous tous, lecteurs, pilotes et accompagnateurs, aujourd'hui j'organise pour avoir des courses que j'imagine parfaite dans ma tête. A vous de réaliser mes rêves et de donner le meilleur de vous a chaque instant sur la piste, dans le parc pilote, sur le bord de la piste puis une fois rendu chez vous. Le partage et la convivialité sont les clés de la réussite du Challenge Grand Ouest. J’espère vous voir nombreux et nombreuses encore cette année. Merci pour cet interview à WKX Racing!

cgo pit bike rouyer benjamin

WKX Racing est la boutique de référence dans la vente de pit bike, dirt bike et mini moto. Nous fournissons également la piece, l'outillage, l'entretien et les accessoires. De plus, nous vous offrons un blog sur l'actualité de votre sport mécanique favoris ainsi qu'un forum pour débattre entre vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *